Sélectionner une page

Les chorbas sont une variété de soupes algériennes, traditionnellement préparées avec du blé vert (appelé « el frik »), de l’orge (« dchicha »), de la langue d’oiseau ou de la vermicelle artisanale (« elmkatfa »). Les femmes préparaient traditionnellement leurs réserves avant le mois de Ramadan, ainsi que nettoyer et rénover leurs maisons pour une meilleure accueil du mois sacré. Ces activités sont synonymes de joie.

Chorba durant le Ramadan

Pour préparer une chorba est-algérienne, il faut des filets de blanc de poulet, un oignon, de la sauce tomate à l’ail, du concentré de tomate, de la tige avec les feuilles de céleri, de la coriandre, des feuilles de laurier, des pois chiches, du poivre, du sel, du tabel et carwia (un mélange d’épices et carvi), du piment rouge fort en poudre, un filet d’huile et du concassé de riz basmati. Dans une borma ou un fait tout, faire revenir l’oignon et les morceaux de blanc de poulet. Puis ajouter la sauce tomate, le concentré, le poivre et les épices. Faire revenir à couvert. Ajouter le céleri, les feuilles de laurier et la coriandre ciselée. Baisser le feu et ajouter le pois chiche. Couvrir d’eau chaude et cuire sur feu moyen. Une fois la viande cuite, ajouter les concassé de riz et remuer constamment. Servir chaude avec des briks ou de la kesra ou matlouh ou rakhsis.